lundi 27 novembre 2017

Limousin


Creuse

Villechabrolle


Nostalgie 

Maison où habitait ma grand mère
C'est ici où enfant je venais passer une partie de mes vacances

 
Face à la maison, une croix


Dite la croix percée...
   
Cette croix fut sauvée par l’intervention  du père "Blasi"! (Blaise en français)
C'est Robert sont petit fils qui ne raconta l'anecdote. 
Le village comme beaucoup à l’époque n'était desservi que par des chemins, quand il fut décidé de faire une route la croix à l'entrée du village devait être enlevée "Péi Blasi" l'incorpora au mur de sont jardin où nous avons toujours la chance de l'admirer.

 *   *   *

8 commentaires:

  1. C'est bien d'avoir sauvé la croix mais il est bien aussi d'avoir construit une route pour permettre aux gens de mieux circuler. J'aime bien cette petite maison. C'est une page nostalgique que tu nous offres aujourd'hui mais il est doux de se rappeler les bons souvenirs d'enfance. Je t'embrasse et passe une belle semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les routes...Intrinsèquement ce n'était pas forcement bien vue par les habitants, j'ai toujours entendu ma grand mère dire "les routes cela amène des briguant !"

      Supprimer
  2. Comme quoi les efforts sont récompensés. La maison est-elle encore habitée, je l'espère car elle semble avoir abrité de bons et doux souvenirs, elle le mérite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La maison! (ma grand mère n’était que locataire)elle est inoccupé depuis 1980, les proprios ont depuis tous disparu...
      Anecdote (Robert le dernier "proprio" disparu en 2013) me dit un jour "La Germaine quand elle est morte, elles les a tous appelé" effectivement tous les gens du village se mirent à mourir les uns après les autres...

      Supprimer
  3. Beaucoup de nostalgie en revoyant ce lieu chargée de souvenirs
    Cette croix est un beau vestige ..c'est bien de l'avoir conservé ..
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Un bel album de photos/souvenirs ciel ouvert.

    RépondreSupprimer
  5. une croix qui mérite un sauvetage

    RépondreSupprimer
  6. Un gros coup de coeur pour les deux premières images, ensoleillées par la tendresse du souvenir. Merci au père Blaise qui sauva cette belle croix percée. Je découvre. Du coup suis allée voir sur wikipédia pour en voir d'autres et comprendre leur origine.

    RépondreSupprimer