jeudi 21 février 2013

Littoral


Havre de La Gâchère


Le chenal marque les limites des communes d'Olonne-sur-Mer et de Brétignolles-Sur-Mer.

Les stigmates de la tempête Xynthia en 2010 sont encore perceptibles.
00

29 commentaires:

  1. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Coucou Cher Daniel !!! :o)

    Que cette photo est belle !!!
    J'aime ce bord de mer et j'aime voir ce chenal !!!

    GROSSES BISES et encore merci pour ce partage
    et bonne continuation !!!!
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  2. Merci tout plein, tu sais pourquoi !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. JE suppose que la mer monte sur le sable par moments.

    RépondreSupprimer
  4. Si je comprends bien le sable a envahi la zone d'accès aux bateaux??
    Même question que hpy... ou alors on attend le printemps pour dégager comme dans beaucoup de municipalités ici et à l'étranger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai rajouté un lien pour plus d'info...

      Supprimer
  5. C'est normal, il ne faut pas mélanger l'eau des serviettes à celle des torchons.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Daniel elle est même originale ta photo
    un bel endroit
    que je découvre chez toi
    je passerai sur ton lien pour en découvrir un peu plus
    BISOU DANIEL

    RépondreSupprimer
  7. ICI aussi il fait du vent et je me caille comme toi bisou

    RépondreSupprimer
  8. un ciel bleu, une belle mer et peu agitée, les pierres à l'avant sont tombées lors de tempête?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le mur qui a été emporté, les pierre sont la pour consolider.
      Sans doute moins couteux que de reconstruire le mur !

      Supprimer
  9. Du sable comme la crème fouettée ... le pouvoir de la nature en evidence ! bizz bizz
    8-)

    RépondreSupprimer
  10. ah ça y est j'ai compris,eh ben je croyais que c'était un bateau....!!!lol

    RépondreSupprimer
  11. Tu vois à Cayenne et sut tout le littoral de Guyane, les plages et les ports vont et viennent et les hommes se résignent et se déplacent, on ne résiste pas aux alluvions de l'Amazone, on plie.
    Le chenal entre les deux communes me fait penser à celui du Tréport qui est même entre Normandie et Picardie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi les hommes devrons plier devant la nature, ils résistent car le littoral est trop urbanisé....

      Supprimer
    2. Le problème est que les hommes se sont sédentarisés.
      Je ne sais si on peut lutter contre la nature, regarde ce qui se passe au Mt St Michel, petites causes grands effets, on ne pense jamais à tout...

      Supprimer
  12. Je viens te souhaiter bon week-end

    RépondreSupprimer
  13. Cette tempête à laissé des traces très importantes sur la cote atlantique ....Je suis repassée à Fouras c'est une vrai cata !!
    bises

    RépondreSupprimer
  14. Daniel je passe te dire bonsoir et je trouve que le temps est bien froid
    je suis restée pendant une heure dehors sous mon olivier
    NON pas pour bronzer mais pour essayer de prendre une grive en photo et j'ai pu faire des photos mais ce soir je suis givrée
    Voilà les nouvelles du soir
    Passe une belle soirée

    RépondreSupprimer
  15. superbe,je reve de revoir un jour la mer et de la fire decouvrir a mes enfants ;o)

    bon w end !

    RépondreSupprimer
  16. J'admire, sur ta bannière, les belles vaches, dynamiques, musclées! Hum!Un régal!

    RépondreSupprimer
  17. D'où l’expression souvent entendue "Bifteck de cheval"...MDR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me rappelle une chanson de Bobby Lapointe où le mot "cheval" revient sans arrêt, de façon farfelue, bien sûr.
      Il paraît qu'à Paris, les restaurants et boucheries spécialisés dans le cheval...font leur beurre!
      Le tout est de savoir ce qu'on mange...Là, succès de curiosité, sans doute.

      Supprimer
  18. Belle photo Daniel. Très spécial le chenal, je suppose que c'est le mur qui s'en va dans la mer.
    Merci pour ton message chez moi. J'ai fait aussi des émaux pendant des années.
    Mon meilleur bonjour Daniel. Bon week-end à toi aussi. @+ ;)

    RépondreSupprimer
  19. Précision, chenal et la partie gauche par où le bateaux rentraient il n'est plus utilisable de nos jours. Le mur était une protections conte les vagues je suppose.
    J'ignore le pourquoi de la petit pyramide, peut être un Amer ???

    RépondreSupprimer